INGENIEUR HOSPITALIER

Information générale

Définition :

L’ingénieur hospitalier exerce ses fonctions dans les domaines de l’ingénierie, de l’architecture, de l’appareillage biomédical, de ’informatique ou dans tout autre domaine à caractère technique et scientifique entrant dans les missions des établissements publics de santé.

Spécificité :

Dans son domaine de compétence, il coordonne les activités qui concourent à la réalisation des objectifs arrêtés par le directeur de l’établissement.

Activités

- Réalise les études préalables et met au point les projets,
- Elaboration et gestion des programmes dont il conduit la réalisation,
- Participation aux choix, à l’installation et la mise en œuvre des équipements,
- Assure la maintenance des matériels et l’entretien des bâtiments,
- Dirige les personnels placés sous son autorité et assure leur formation spécifique.

Savoir-faire

  • Argumenter, influencer et convaincre un ou plusieurs interlocuteurs,
  • Concevoir, formaliser et adapter des projets,
  • Conseiller et orienter les choix d'une personne ou d'un groupe,
  • Utiliser les logiciels métier,
  • Utiliser les outils bureautique / TIC,
  • Utiliser les procédures, les codes, le langage, les protocoles, la réglementation spécifique.
  • Maîtrise de logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO, DAO).

Connaissances

Description

Degré

Animation de groupe

Connaissances générales

Conduite de projet

Connaissances approfondies

Logiciel dédié

Connaissances générales

Méthodes, sciences et techniques

Connaissances approfondies

Pédagogie

Connaissances générales

Qualité

Connaissances approfondies

Référentiels

Connaissances approfondies

Connaissances générales : Connaissances générales propres à un champ. L'étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissances des notions de base, des principaux termes. Savoirs le plus souvent fragmentaires et peu contextualisés. Durée d'acquisition courte de quelques semaines maximum.

Connaissances détaillées : Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d'un champ ou d'un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l'équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d'acquisition de quelques mois à un / deux ans.

Connaissances approfondies : Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d'acquisition de 2 à 4/ 5 ans.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

  • Directeurs pour la mise en place des projets
  • Responsables de service / responsables projets pour l'assistance méthodologique à l'utilisation des outils.

Etudes préparant au métier et diplôme(s) :

  • (Bac+2 à Bac+4) dans le domaine scientifique, technique ou industriel, complétées par une expérience professionnelle ayant permis d’acquérir la méthodologie et les connaissances techniques.
  • Diplômes des écoles d’ingénieurs ou de troisième cycle d’enseignement supérieur.
  • Par concours sur épreuves ouverts aux fonctionnaires et agents justifiant de quatre années au moins de services effectifs dans un corps, cadre d’emploi ou emploi classé dans la catégorie B.
  • Par promotion interne ou mobilité externe, souvent avec une formation continue.
  • Par examen professionnel ouvert aux :
    • Techniciens supérieurs justifiant de dix années au moins de services effectifs dans leur corps.
    • Techniciens supérieurs de classe exceptionnelle justifiant de huit années au moins de services effectifs dans les grades de technicien supérieur de classe supérieure ou de classe exceptionnelle.

Proximité de métier - Passerelles longues :

  • Directeur d’établissement.

Tendances d'évolution du métier - Les facteurs clés à moyen terme :

  • Renforcement des exigences contenues dans les référentiels de certification.

Conséquences majeures sur l'évolution des activités et des compétences :

  • Maîtrise renforcée des outils et des technologies de l'information et de la communication.
  • Veille réglementaire accrue.
  • Extension de la fonction et des connaissances dans  les  domaines technique et logistique.

Informations supplémentaires