DIRECTEUR DES SOINS

Information générale

Définition :
Les missions du Directeur de Soins (DS) relèvent à la fois du niveau stratégique, du niveau de coordination et du niveau opérationnel avec, pour le Directeur de Soins en établissement, une responsabilité institutionnelle en matière de gestion du personnel soignant, de formation et de recherche, et pour celui en institut de formation, une responsabilité propre dans le domaine pédagogique et une responsabilité déléguée par le directeur d’établissement dans la gestion de la structure (personnel, finances).

La formation se déroule sur 12 mois à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) de Rennes.

Les missions propres du Directeur des soins en établissement :

Dans ses fonctions de coordonnateur général des soins, il préside la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques. A ce titre, il est membre du directoire au sein duquel il a une mission de conseil et de participation à la décision.

Le coordonnateur général des soins organise les missions des autres membres de la direction des soins.

Le Directeur de Soins est responsable de la conception et de la mise en œuvre du projet de soins et des objectifs de qualité et de sécurité des soins définis dans ce cadre. Il en coordonne la mise en œuvre et l’évaluation. Il veille à la continuité des soins et à la cohérence des parcours de soins des patients.

Il organise la répartition équilibrée des ressources en soins au niveau de l’établissement.

Il peut se voir confier d’autres missions de direction par le chef d’établissement.

Activités

- Les activités  du Directeur des soins en établissement :

Sous l’autorité du chef d’établissement, le directeur de soins exerce plusieurs types d’activités :

  • des activités au sein du directoire, pour les coordonnateurs généraux des soins :
    • Il participe au positionnement stratégique de l’établissement sur le territoire et aux coopérations entre établissements, conformément au Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) conclu avec l’Agence Régionale de Santé (ARS),
    • Il conçoit la politique de soins en cohérence avec les besoins des territoires au sein du Schéma Régional d’Organisation Sanitaire (SROS), la stratégie de l’établissement, les ressources techniques, financières et humaines,
    • Il participe à la conception, l’organisation et l’évolution des structures et activités de soins,
    • Il participe à la négociation des contrats de pôles ; il propose et évalue les objectifs des pôles dans le domaine de la politique de soins.
  • des activités dans son champ de compétences propres de directeur des soins :
    • Il définit le projet de soins en articulation avec le projet médical dans le cadre du projet d’établissement,
    • Il en précise les objectifs, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation en lien avec la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-technique et la Commission Médicale de l’Etablissement (CME),
    • Il organise la cohérence des parcours de soins en coordination avec la communauté médicale, le personnel de soins, de rééducation et médico-technique et les services supports,
    • Il s’assure du respect des réglementations et des bonnes pratiques en matière d’organisation des soins,
    • Il propose la répartition des ressources en soins entre les pôles,
    • Il prend les mesures nécessaires à la continuité et la sécurité des soins notamment dans la gestion des moyens de remplacement de soignants, dans une logique de solidarité institutionnelle, Il anime et coordonne les activités des cadres soignants, définit leurs objectifs en matière de politique de soins et évalue leurs résultats,
    • Il développe la recherche en soins, les pratiques innovantes et les coopérations entre les professionnels de santé et veille à leur diffusion,
    • Il définit et met en œuvre une politique d'accueil et d’encadrement des étudiants paramédicaux en stage, en collaboration avec les directeurs des instituts et écoles de formation.
  • des activités à l’égard des pôles :
    • Il s’assure de la mise en œuvre opérationnelle du projet de soins dans les pôles et de son évaluation en proposant des indicateurs de suivi et de performance dans le domaine des soins, Il conseille et accompagne les chefs de pôle dans l’exercice de leur autorité fonctionnelle dans le respect de leur délégation de gestion.
    • des activités transversales complémentaires aux précédentes :
      • Il développe avec le Directeur des Ressources Humaines (DRH), l’accueil des professionnels, la gestion prévisionnelle des métiers et des compétences, la politique de promotion professionnelle et les parcours professionnels qualifiants. Il participe à la définition du plan du Développement Professionnel Continu (DPC) pour les besoins des personnels non médicaux contribuant aux activités de soins,
      • Il participe, avec le directeur chargé de la qualité, à la conception, à la conduite et à l’évaluation du programme d’amélioration de la qualité et de la sécurité,
      • Il contribue avec le directeur des systèmes d’information et le Département d’Information Médicale (DIM) à la définition et à l’organisation du système de recueil, à la pertinence et à la sécurité des données échangées,
      • Il participe aux procédures de certification et d’accréditation de l'établissement.

Les connaissances et  compétences  attendues d’un directeur des soins

Connaissances :

Règles d’éthique et de déontologie professionnelles,
Activités de soins,
Méthodes de conduite du changement et sociologie des organisations,
Méthodes de gestion de projet et conduite de projet,
- Méthodes de management et de « rendre compte »,
Méthodes de gestion administrative, économique, financière et contrôle de gestion,
-  Méthodes de gestion des ressources humaines,
Droit hospitalier,
Méthodes dans le domaine de la qualité et gestion des risques.

Compétences :

Les compétences stratégiques

  • Savoir analyser l'environnement et les systèmes d’acteurs (acteurs de santé, épidémiologie et besoins de la population, réseaux, institutions publiques et privées).
  • Savoir fixer des objectifs dans le cadre des relations contractuelles au sein de l’établissement et avec d’autres acteurs dans le cadre des conventions de coopération.
  • Savoir traduire les objectifs en plans d'actions.

Les compétences de coordination

  • Savoir décider, négocier et arbitrer en interne et en externe avec les différents acteurs.
  • Savoir planifier, organiser, répartir les ressources en soins de l’établissement dans une approche transversale et efficiente.
  • Savoir animer et développer un réseau professionnel.

Les compétences opérationnelles

  • Savoir analyser et évaluer les pratiques professionnelles des équipes de soins,
  • Savoir communiquer vis-à-vis des différents publics,
  • Savoir utiliser les technologies de l’information et de la communication,
  • Savoir développer des méthodes de traçabilité, de contrôle des procédures et de contrôle qualité,
  • Savoir suivre et accompagner la mise en œuvre des évolutions réglementaires,
  • Savoir développer une communication pertinente vis-à-vis des différents acteurs,
  • Savoir utiliser les systèmes d’information et de communication.

Les relations professionnelles du directeur des soins en établissement

Les relations professionnelles deviennent moins « hospitalo-centrées » avec le développement des coopérations entre acteurs de santé sur les territoires mais aussi dans la coordination nécessaire entre les secteurs sanitaire, social et médico-social.

Comme pour les activités, on relève des relations professionnelles multiples :

Au niveau du Directoire

  • Directeur et membres de l'équipe de direction, dans le cadre des orientations politiques et stratégiques,
  • Ensemble des acteurs du territoire de santé, dans le cadre de la coordination de l'offre de soins.

Dans son champ de compétences propres de directeur des soins :

  • Directeur et ensemble de l’équipe de direction,
  • Président de la Commission Médicale de l’Etablissement (CME) et membres du corps médical dans le cadre des projets, des organisations et des activités dans la prise en charge des patients,
  • Cadres supérieurs, cadres de santé et personnel soignant,
  • Directeurs des structures de formation,
  • Représentants des usagers et des familles,
  • Conseillers Techniques et Pédagogiques Régionaux.

Dans ses relations avec les pôles :

  • Les chefs de pôles et les cadres de pôles.

- Dans ses missions transvesales :

  • Les partenaires sociaux dans le cadre du dialogue social, des conditions de travail des personnels, des organisations et des évolutions professionnelles,
  • Le service de médecine et santé au travail dans le cadre des conditions de travail et de l'aménagement des postes pour les personnels.

Informations supplémentaires