L'E.P.S.M-G : présentation

L’EPSM de la Guadeloupe regroupe la gestion de 5 établissements :

      Un établissement sanitaire, l’EPSM de la Guadeloupe, stricto-sensu : pour la prise en charge  de toutes les formes de troubles psychiques. Celui-ci comprend (cf. Carte de sectorisation jointe) :

  • 2 sites d’hospitalisation,  un à Saint-Claude (Montéran) et un à Pointe-à-Pitre sur le site du CHU
  • 32 sites extra-hospitaliers répartis sur l’ensemble du territoire

      quatre établissements médico-sociaux (EMS) : un Centre de Ressources en Autisme ; un Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie Généraliste (CSAPA-G) ; deux Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) pour les jeunes enfants en situation de handicap et leurs familles (l’un à Basse-Terre, l’autre à Pointe-à-Pitre).

 Les effectifs en personnel de la nouvelle entité représentent environ 900 équivalent-temps plein :

     60 ETP en Personnel médical

     840 ETP en Personnel non médical

 « L’activité sanitaire de l’EPSM : les structures hospitalières et extra-hospitalières »

L’activité hospitalière est assurée par :

     6 secteurs de psychiatrie générale, pour la population adulte (secteurs Côte sous le Vent, Côte au Vent, Nord Basse-Terre, Abymes/Marie-Galante, Sud Grande-Terre, Nord Grande-Terre).

     2 secteurs  de psychiatrie infanto-juvénile, pour les enfants dès la naissance et les adolescents (un pour la Basse-Terre, l’autre pour la Grande-terre).

     1 pôle intersectoriel comprenant 3 services : l’un dédié à la santé mentale des personnes détenues, un autre pour la pris en charge des urgences et les soins de liaison, le dernier pour les soins intersectoriel et de réhabilitation psychosociale

Pour accomplir sa mission l’EPSM dispose de 456 lits et places, se décomposant en :

      Pour les adultes

  • 204 lits d’hospitalisation, 12 places d’accueil familial thérapeutique, 5 places d’appartement thérapeutique.
  • 123 places d’hôpital de jour, 12 places d’hôpital de nuit, 20 places d’Atelier Thérapeutique.
  • 13 Centres Médico-Psychologique (CMP) et 11 autres lieux de consultation, 7 centres d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP), deux équipe mobile psychiatrie précarité (EMPP), une cellule d’urgence Médico-psychologique (CUMP), un réseau dépression, l’accueil des urgences psychiatriques, etc.

      Pour les enfants et adolescents

  • 5 lits d’hospitalisation, 6 places d’accueil familial thérapeutique,
  • 68 places d’hôpital de jour, 1 place d’hôpital de nuit,
  • 7 CMP, des accueils thérapeutiques à temps partiel

En 2017, ces services de soins ont pris en charge :

      10.628 personnes

     Parmi elles, la plupart (10.390) a été soignée de façon ambulatoire, en général en Centre Médico-Psychologique (CMP) ou à domicile, et 82.347 actes de soins ont été dispensés

     seules 1427 ont nécessité des hospitalisations, en moyenne moins de 50 jours dans l’année. 54% des séjours correspondent à des soins sans consentement.

 « L’activité médico-sociale de l’EPSM : les 4 établissements médico-sociaux de l’EPSM »

      Les CAMSP de Pointe-à-Pitre et de Basse-Terre : établissements accueillant en ambulatoire des enfants de 0 à 6  ans  et ayant pour missions le dépistage, le diagnostic, le traitement et la rééducation des jeunes enfants en situation de handicap (sensoriel, mental, moteur…) avant leur entrée à l'école. L’équipe est pluridisciplinaire et se compose de médecins spécialistes (pédiatres et psychiatres), de personnel de rééducation (orthophonistes, psychomotriciens…), d’auxiliaires médicaux, de psychologues, d’assistantes sociales et d’éducateurs de jeunes enfants. L’équipe assure également un rôle de guidance familiale et facilite l'inclusion scolaire à l'école maternelle.

      Le CRA de Baie-Mahault : établissement s’adressant à tous les publics concernés par l’autisme et les autres troubles envahissants du développement (enfants et adultes avec troubles autistiques ou apparentés, leurs familles et les associations de familles, les professionnels de la santé, tout organisme, administration ou institution). Le centre ressources est animé par une équipe pluridisciplinaire, spécialisée et expérimentée sur le syndrome autistique, mettant en œuvre des actions de diagnostic précoce, de recherche, d'aide, de soutien, d'information, de formation, de conseil et d'expertise auprès des familles et des professionnels médico-sociaux et de santé. Il n'assure pas directement de soins, mais est en articulation avec les dispositifs de soins, comme avec les dispositifs médico-sociaux concernés.

      Le CSAPA-G de Basse-Terre : établissement ayant pour mission la prévention, l’information, l’orientation des personnes souffrant d’une conduite addictive et l’accompagnement de leurs proches. Il assure la prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative  des patients, ainsi que la prescription et le suivi de traitements de substitution. Il dispose de l’équipe pluridisciplinaire nécessaire à l’exercice de ses missions.

Informations supplémentaires