Admission en soins psychiatriques sans consentement

Une personne faisant l'objet de soins psychiatriques sans consentement est prise en charge : 

  • Sous la forme d'une hospitalisation complète ;
  • Sous la forme d'un programme de soins qui peut inclure des soins ambulatoires, des soins à domicile.

Les admissions sans consentement visent essentiellement à la protection du malade et de son entourage.

Il existe l’admission en soins psychiatriques à la demande d’un tiers et l’admission en soins psychiatriques à la demande du représentant de l’Etat.

 

Informations supplémentaires